RENÉ VAUTIER au Festival International du Film d'Amiens

Publié le par presse libre picarde

rene-mourad-tomaselli--copie-1.jpgLe 27e Festival d’Amiens se tiendra du 9 au 18 novembre 2007. Comme chaque année, il comportera une section compétition et une section information ainsi que plusieurs rétrospectives et hommages mettant en valeur la diversité culturelle. René Vautier rend hommage à Sembène Ousmane 
Lundi 12 novembre à 22h30
Maison de la culture – Cinéma Orson Welles
Projection de Afrique 50 , premier film anticolonialiste français, en présence du réalisateur.

Né en 1928 à Camaret-sur-Mer, décoré de la Croix de guerre à seize ans, cet ancien de l’Idhec est l’auteur des premières images des maquis algériens, tournées dans la région de Tebessa. Terminé en 1958, Algérie en flammes dénonçait la guerre entreprise en Algérie loin de l’illusion longtemps entretenue de simples "opérations de police" ou "de maintien de l’ordre".
René Vautier apparaît comme l'archétype du cinéaste engagé : son cinéma militant s'appuie sur une rigueur plastique et une inventivité formelle qui l'ont aidé à surmonter les difficultés pratiques liées à son œuvre "d'intervention sociale". Son slogan pourrait être selon ses propres termes : "écrire l'histoire en images, tout de suite".

En 1950, en dépit de la censure française qui lui confisque une grande partie des ses bobines, il résussit à terminer Afrique 50, premier film anti-colonialiste français, (Projection du film à amiens le Lundi 12 novembre à 22h30 à la Maison de la culture), chef d'œuvre du cinéma engagé, qui lui vaut 13 inculpations et une condamnation de prison. Dès lors, au prix de blessures physiques, au prix de nombreuses années de prison et d'une grève de la faim, la lutte de René Vautier contre toutes les formes d'oppression, politiques, économiques et culturelles ne cessera plus.
vaudier-mourad-tomaselli-d-.jpgFilmographie

Combat contre le capitalisme
Un homme est mort -1951
Anneaux d'or - 1955
Transmission d'expérience ouvrière - 1973
Quand tu disais, Valéry - 1976

Contre le colonialisme et plus particulièrement la guerre d'Algérie
Une nation, l'Algérie - 1954
L'Algérie en flammes - 1958
Avoir 20 ans dans les Aurès - 1971)

Contre le racisme en France
Les trois cousins et Les Ajoncs - 1971
Le Remords - 1974

L 'apartheid en Afrique du Sud
le Glas - 1970
Frontline - 1976

Contre la pollution
Marée noire, colère rouge - 1978
Hirochirac - 1995

Combat en faveur des femmes
Quand les femmes ont pris la colère
co-réalisation Soazig Chappedelaine - 1977

Combat pour la Bretagne

Mourir pour des images - 1971
La folle de Toujane
co-réalisation Nicole Le Garrec - 1974
Le Poisson commande
oscar du meilleur film sur la mer - 1976

Laffitte-mourad et Féodora Génard

Publié dans culture

Commenter cet article

Tourtaux Jacques 25/04/2008 12:07

Sur le combat de René Vautier contre la guerre coloniale menée par la France en Algérie, j'ai vu le film "Avoir 20 ans dans les Aurès" que j'ai trouvé remarquable et d'une totale vérité.
Un autre anticolonialiste.
Jacques Tourtaux