3è édition des Pyramides de Chaussures à Amiens

Publié le par presse libre picarde

logo-h-int.jpgEn France, ce sont plus de 75 000 pétitions signées et environ 75 tonnes de chaussures qui sont récoltées chaque année grâce à cette opération des pyramides de chaussures recueillies en une seule journée. «Les chaussures accumulées en pyramide sont un symbole, elles reproduisent l’image du nombre de personnes qui peuvent être atteintes chaque année partout dans le monde par les bombes à sous-munitions qui sont enfouies sous le sol», évoque une bénévole de l’antenne d’Amiens.


2-.jpg En 2003, Handicap International s’est investie dans une nouvelle campagne visant à l’interdiction des bombes à sous-munitions. C’est dans ce cadre qu’a lieu cette manifestation : jeter les chaussures en signe de protestation contre les mines et les bombes à sous-munitions en solidarité avec les victimes pour obtenir des pouvoirs publics l’interdiction de la fabrication des bombes à sous-munitions. «Il faut savoir que 5 entreprises en France contribuent encore indirectement à la fabrication de ces produits exportés dans les zones de conflits, même si l’État peu à peu interdit ce procédé», explique la bénévole.


À quoi vont servir les chaussures ? Triées, les paires de chaussures en bon état sont ensuite redistribuées par des associations partenaires. La croix-rouge entre autres vient chaque année participer à l’opération.


Que deviennent les pétitions ?… : Chaque nom est répertorié et publié dans un livre de pétition remis aux représentants français et étrangers à l'occasion des conférences internationales. Elles représentent un argument de poids pour montrer l'engagement et la vigilance des citoyens sur la question des BASM (Bombes à sous-munitions).


Pourquoi cette mobilisation ? Parce que la perspective d'aboutir à un traité contre les BASM apparaît désormais réaliste, parce que plusieurs membres de l'actuel gouvernement se sont prononcés solennellement contre ces armes avant leur nomination, les 13è Pyramides de chaussures ont pris cette année une dimension particulière. Organisée à l'occasion des 25 ans de l'association, cette manifestation intervient, alors que près de 75 États ont accepté de négocier en vue d'aboutir en 2008 à un Traité d'interdiction de ces armes.


Photos Laffitte mourad


fleche.jpg[Album Photos] : Visionnez quelques temps forts de la manifestation... Des groupes locaux ont accepté de se partager la scène, place Gambetta. Eux-aussi se sont joints à la cause de Handicap International contre les mines anti-personnel tout en attirant le public et en agrémentant l’évènement. Félicitations aux bénévoles et participants qui ont du composer avec la pluie à plusieurs reprises, comme le montrent nos images.


Commenter cet article