Retour en images sur le 1er tour des municipales

Publié le par Presse indéPicarde


Reportage Claire, Nicolas et Mourad


Communiqué de Hédia NASRAOUI : UMP

undefined
2nd tour des élections cantonales : à l'attention des électeurs d'Allonville - Poulainville - Amiens Nord. « Je remercie les électeurs (11,49%) qui m'ont fait confiance dès le 1er tour des élections cantonales. Cette confiance témoigne d'un intérêt certain pour une nouvelle façon de faire de la politique.Les candidatures à multiple visages, dissimulées derrière le masque des "Sans Etiquette", les promesses démagogiques jamais tenues, les pratiques électorales dignes des Républiques bananières, ne correspondent en rien à l'attente formulées par les personnes que j'ai rencontrées sur le terrain. Pour toutes ces raisons, je fais confiance aux électeurs pour se determiner en connaissance de cause. »
Hédia Nasraoui

Communiqué de Brigitte Fouré, Maire d’Amiens de 2002 à 2007
« A l’occasion du premier tour des élections municipales, vous avez souhaité adresser un signal fort à la liste conduite par Gilles de Robien et sur laquelle je figure. « Je prends l’engagement personnel que rien ne se fera sans vous ». Certains disent qu’il s’agit d’un signe de votre mécontentement et de votre agacement face à la mise en œuvre de certains projets. Oui, c’est vrai, mais cela dénote aussi votre envie d’entrer en dialogue et de tendre la main à notre équipe. Je veux vous dire, avec l’affection que j’ai pour chacun d’entre vous, que je suis préoccupée par votre désarroi et par les difficultés engendrées par certaines de nos décisions. Moi aussi, je tiens à vous tendre la main  D’ores et déjà, Gilles de Robien a annoncé la suppression des couloirs de bus sur les boulevards intérieurs dès demain jeudi 13 mars et le passage des autobus des lignes 1, 3, 10 et 11 par le centre-ville à partir du 21 avril. Il s’est également engagé à organiser des référendums sur des sujets qui vous touchent et dont vous nous parlez beaucoup, comme par exemple sur l’opportunité ou pas de construire la Tour Vadé. Ces ajustements montrent la volonté de notre maire d’être inlassablement à votre écoute. Au-delà de ces décisions récentes, je prends l’engagement personnel que rien dans le prochain mandat ne se fera sans vous. C’est pourquoi, la démocratie locale doit trouver un nouvel élan dans notre ville. Je m’y emploierai personnellement en cherchant de nouvelles formes de participation démocratique pour faire entendre votre voix. Nous serons aidés dans cette démarche par tous les co-listiers, solidaires autour de Gilles de Robien, qui sont représentatifs des diversités amiénoises. En vous tendant la main, je vous demande de nous faire confiance en votant pour la liste « Mon parti, c’est Amiens », emmenée par Gilles de Robien dimanche prochain. »
Brigitte Fouré

Communiqué de presse du MoDem (le 12-03-2008)
Le Mouvement Démocrate de la Somme dément formellement le soutien du MoDem au candidat soutenu par Maxime Gremetz. C’est à titre personnel que Vladimir Mendès-Borges a pris cette initiative sans en référer au Bureau du Mouvement Démocrate de la Somme : nous condamnons son action et prendrons les sanctions appropriées pour la consigne de vote donnée aux électeurs. Sa position n’est pas celle du MoDem de la Somme et va à l’encontre des valeurs de démocratie et de liberté que nous défendons. La position du Mouvement Démocrate de la Somme est claire ; vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse envoyé auprès de vos rédactions mardi après-midi. Je vous remercie par avance de le publier en tant que droit de réponse :

Communiqué des Jeunes Centristes d’Amiens-Picardie

« Dimanche dernier, une partie des Amiénois a porté Gilles Demailly en tête des élections municipales de notre ville et les Jeunes Centristes le regrettent profondément. L’heure est à la mobilisation et au rassemblement de toute la jeunesse amiénoise et de toute la famille centriste autour de Gilles de Robien afin que la dynamisation et le merveilleux élan que connaît Amiens ne soient pas stoppés. Tous les jeunes âgés de 18 à 35 ans ont pu grandir dans une ville qui se transforme, qui s’embellit constamment et dont le rayonnement à travers la Picardie ne cesse de croître. Ce renouveau nous le devons à Gilles de Robien et il ne doit pas être stoppé ce dimanche 16 mars ! Il reste encore du travail à faire ! Pour l’avenir d’Amiens, pour celui de vos enfants et de vos petits-enfants, pour leur emploi, pour qu’ils puissent évoluer dans une ville moderne, dynamique et en constante mutation, les Jeunes Centristes de Picardie appellent à voter massivement pour la liste conduite par Gilles de Robien dimanche. Parce que l’avenir d’Amiens en dépend et parce que personne ne veut d’un retour de 20 ans en arrière, chacun doit faire l’effort de se déplacer jusqu’à son bureau de vote pour glisser le bulletin de la liste « Mon parti, c’est Amiens » dans l’urne !
Nous aussi, notre parti c’est Amiens ! »

Fabrice Hinschberger  Président des Jeunes Centristes de Picardie ; Sébastien Colombel   Vice-président des Jeunes Centristes de Picardie Antenne de la Somme


Communiqué de presse de Gilles DE ROBIEN
Liste « mon parti c’est Amiens »
« Avec près d’un électeur sur deux qui ne s’est pas exprimé et 39% de voix pour notre liste, la déception est évidente. Un climat national défavorable a pesé sur le débat en dépit de notre volonté de parler d’Amiens et d’agir pour les Amiénois. Avec cinq listes qui dénigrent le bilan et les réalisations récentes au détriment du projet, la dispersion des voix a été à son maximum. Je prendrai l’initiative nécessaire pour rassembler les voix de ma famille centriste. Il faut un sursaut des Amiénois. J’ai compris et bien entendu leurs messages. J’appelle tous les Amiénois à voter dimanche prochain et se déterminer en fonction des véritables enjeux pour notre ville. »
Gilles de Robien
 
Communiqué de presse de Gilles DEMAILLY
liste « Unis et Solidaires »
« Je remercie les milliers d’électrices et d’électeurs qui nous ont fait confiance et nous ont placés en tête au premier tour en portant leurs suffrages sur la liste « Unis et Solidaires ». Plus largement, avec des sensibilités et des opinions différentes, une majorité d’entre vous a exprimé clairement sa volonté de changement et son refus de reconduire l’équipe en place. Vous avez dit non à l’arrogance et au mépris.
J’ai entendu votre désir de renouvellement. Vous souhaitez qu’une nouvelle équipe prenne en compte vos aspirations. Nous y travaillons depuis des mois et nous sommes prêts à assumer les responsabilités que vous nous confierez. Notre liste « Unis et Solidaires » est désormais la seule à incarner l’espoir d’un renouveau autour d’un projet solidaire, écologique et démocratique répondant à vos préoccupations en matière de logement, de transport, d’emploi et de participation citoyenne. Ce premier tour a été une étape importante. Cependant, la participation a été relativement inégale. Pour prolonger cet élan, prenez la parole. Votez ! Le second tour sera décisif. La victoire est à votre portée. Pour cela, j’appelle celles et ceux qui ont voté pour nous au premier tour à confirmer leur choix, et j’invite tous ceux qui se sont abstenus à se mobiliser. Nous devons convaincre les indécis et rassembler tous les électeurs qui souhaitent sincèrement le changement. Pour gagner dimanche prochain, aucune voix ne doit manquer. Le 16 mars, gagnons ensemble. »

Gilles Demailly

Communiqué de presse du MoDem
« Nous remercions les électrices et électeurs qui nous ont accordés leur confiance lors du premier tour des élections municipales et cantonales de ce 9 mars 2008. Fort de ses 80 000 adhérents, le Mouvement Démocrate est maintenant le troisième parti de France et constitue une force de proposition nouvelle au centre de l’échiquier politique. Dans la Somme, les résultats très encourageants des candidats présentés par le Mouvement démocrate, que ce soit pour les élections municipales ou cantonales, attestent d'un espoir de renouvellement de notre démocratie. Scrutin après scrutin, les personnes qui nous ont choisis l’ont fait pour nos valeurs, notre conception de la vie politique et notre fidélité aux idées que nous défendons. Pour ces raisons, voilà la position que nous retenons pour le second tour : en accord avec Yanick Leflot-Savain, tête de la liste à Amiens, et son équipe, nos électrices et nos électeurs ont voté librement le 9 mars et ils le feront dans le même esprit le 16 mars prochain. Cependant, nous les invitons à apporter leur suffrage à la liste ou au candidat qui porte le projet le plus proche de notre démarche démocrate. Nous nous engageons enfin à rester réactifs et acteurs à tous les échelons de la vie politique. »
France Mathieu, Présidente du Mouvement Démocrate de la Somme ; Yanick Leflot-Savain, tête de liste MoDem à Amiens  ; Sylviane Jourdin, candidate MoDem dans le canton Amiens Nord Est ; Jean-Philippe Damien, candidat MoDem dans le canton Abbeville Sud ; Jean-Luc Deramecourt, candidat MoDem dans le canton Bernaville ; Vladimir Mendès-Borges, candidat MoDem dans le canton Amiens Nord ; Michel Vidal, candidat MoDem dans le canton Amiens Nord Ouest »

Publié dans politique

Commenter cet article

fabrice 10/03/2008 19:58

La claque à droite, les gens confondent nationale et enjeu local.