Déblocage de la Zone Industriel Nord d'Amiens jeudi 21 octobre

Publié le par Presse indéPicarde

 

Vers 23 h, la police s'est acharnée sur quelques 300 manifestants bloquant l'accès à la ZI nord d'Amiens. Sans semonce, un déferlement de grenades lacrymogènes s'est abattu sur les manifestants regroupés derrière des barrières anti-émeute et des feux de palettes. Effectivement comme le disait Yannick Gomez, directeur de la sécurité publique de la Somme aux manifestants une demie heure avant l'assaut des forces de police, "Pourquoi voulez vous que  quelqu'un frappe sur quelqu'un ?"  Il n'y eu pas de contact donc pas de coup, mais un copieux arrosage de lacrymo lancé par les policiers éloignés de trente mètres des barrières et  masqués des manifestants par le bosquet d'arbustes du rond point. Après un premier recul des manifestants, la police a pris possession du rond point et a poursuivi son avancée avec des tirs de lacrymogènes parfois tendus en direction des manifestants téméraires qui s'approchaient. Ce jeu de course poursuite dura plus d'une heure avant une dispersion complète des manifestants. Des agents municipaux réquisitionnés par le préfet, attendaient quelques centaines de mètres plus loin avec leurs engins de nettoyage afin de faire disparaître les traces de ce blocage. Yves Boutillier

Publié dans Mouvement Social -

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article