Remise des insignes de docteur honoris causa à Son Excellence Monsieur Abdou Diouf.

Publié le par Presse indéPicarde

L' Université de Picardie Jules Verne, a organisé mercredi 14 octobre, une cérémonie solennelle de remise de l'insigne de Docteur Honoris Causa, à Son Excellence Monsieur Abdou DIOUF. Cette distinction lui a été décernée en raison de son fort rayonnement international et de sa contribution au dialogue des cultures et des peuples.
M. Abdou Diouf est né le 7 septembre 1935 à Louga. Il débute des études de droit à la Faculté de Dakar et les poursuit à Paris et devient breveté de l’Ecole Nationale de la France d’Outre-Mer (ENFOM) en 1960. A 25 ans, il commence une carrière de haut fonctionnaire en assumant successivement les postes de Directeur de la Coopération Technique Internationale, de Secrétaire général du Ministère de la Défense et de Gouverneur de la région du Sine Saloum, au Sénégal. Directeur de Cabinet du Président Léopold Sédar Senghor en 1963, puis Secrétaire général de la Présidence de la République du Sénégal en 1964. Il devient ensuite Ministre du Plan et de l’Industrie de 1968 à 1970. Le 26 février 1970, il est nommé Premier Ministre, fonction qu’il occupera pendant 11 ans. Il devient Président de la République du Sénégal le 1er janvier 1981, à la suite de la démission du Président Senghor. Il est reconduit dans ses fonctions lors des élections de 1983, 1988 et 1993.. M. Abdou Diouf a contribué à faire entendre la voix du Sénégal dans le monde et a lutté pour une plus grande unité africaine, notamment en assumant les fonctions de Président en exercice de l’Organisation de l’Unité africaine (OUA, devenue aujourd’hui l’Union Africaine) et Président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Il a aussi exercé les fonctions de Président du 3e Sommet de la Francophonie, organisé à Dakar en 1989, jusqu’au Sommet suivant, organisé à Paris, en 1991.
Succédant à M. Boutros Boutros-Ghali, M. Abdou Diouf a été élu Secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie au Ixe Sommet de La Francophonie le 20 octobre 2002 à Beyrouth. Il a été réélu pour un deuxième mandat de quatre ans le 29 septembre 2006, lors du XIe Sommet de la Francophonie, organisé à Bucarest.

Au cours de la cérémonie , les intervenants ont mis en avant la carrière politique de Son Excellence Monsieur Abdou Diouf mais aussi, la francophonie qui comme la rappelait Abdou Diouf, ne vise pas a remplacer la place de l'Anglais dans les relations Internationales, car il n'y aurait aucun sens à "remplacer un impérialisme linguistique, par un autre". L'objectif de la Francophonie étant de favoriser le partage de connaissances, dans le respect des diversités culturelles et linguistiques, en facilitant les échanges entre les 870 millions d'habitants des 56 Etats et gouvernement membres et des 14 États Observateurs de l'Organisation Internationale de la Francophonie.


Anthony Marville.Laffitte Mourad

Publié dans politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article